Valse

A l’allant de la valse de nos jours, en un tour, nous dansons en harmonie ; en deux tours, nous perdons la mesure, déboussolés. L’un dit de l’autre, en proie au spleen, qu’il ne peut comprendre son impuissance à se caler sur ses pas lents. L’autre dit de l’un, en quête d’espoir, qu’il ne peut contenir ses prestes mille temps. Entre deux, les ardeurs tournoient non sans quelques attentions. Et demain, inconstants, de cavaliers, nous permuterons.


14 commentaires:

  1. ..
    Au plaisir des mots, au rythme virevoltant d'une valse vivante, tournoyante et entraînante.
    Une valse de vie, pleine de rires et de pleurs.
    Une valse de vie ..le temps d'un tour, et de quelques bonheurs ...

    RépondreSupprimer
  2. me fait penser à 'la foule' de la môme Piaf..
    jolie valse..

    RépondreSupprimer
  3. c'est qu'il ne faut point
    s'entrecroiser trop les pieds
    pour cet exercice de style
    un rien tournoyant -O)

    RépondreSupprimer
  4. encore un truc que je te conseille d'aller voir ...

    wé fieu

    -O)

    RépondreSupprimer
  5. hm,
    j'comprends pas encore tout
    mais ça avance

    -O)

    RépondreSupprimer
  6. Une valse à trois temps qui laisse encore le temps d'offrir aux amants 333 fois le temps d'écrire un roman...

    RépondreSupprimer
  7. .


    manue > mais si effet mer tout ça, qu'après on vomit.

    jeanne > oui la piaf et sa gouaille.

    MR M > j'aimerais te voir, tiens, danser la valse toi, sur le pont d'Avignon ! / oui, pour les spectacles mais tout seul, ça fait pschitt ! qui veut viendre avec moi le we prochain ? euh... c'est fini non le we prochain ?

    philippe > et toutes mes valses avortées, de plusieurs tomes d'un roman je ferais.

    snake > dans ce registre, je t'imagine peu. peut être avec tante germaine lors d'un tea-time au dancing du coin.


    ---

    hello les gens qui fut-ilent. ça me fait plaisir de vous voir là, vraiment.

    ---


    .

    RépondreSupprimer
  8. ah ah ...

    entendu là-bas :
    les vraies paroles c'est
    " SOUS le pont ... tralala "

    -O)

    nan, je regarde pas
    because la télé est squattée !

    'tain

    -O°

    RépondreSupprimer
  9. où l'on essaie de s'accorder , mais où parfois le fait de ressentir chacun à sa façon désaccorde l'entrain

    RépondreSupprimer
  10. tiens, je me suis mis en tempo flamenco... une bise dansante en ce jour de juillet

    RépondreSupprimer
  11. (Suis d'accord avec Jeanne sur la foule. Tu as écrit un beau texte!)
    Comme les grands peintres ont leur période bleue, rouge ou jaune, nos vies ne se dansent pas toujours sur une valse, heureusement! Nous avons nos périodes tango, chachacha (salut Tweetie!), twist, swing, charleston et rumba. Les périodes rock et disco sont assez sympa aussi...
    Que tes prochains bals soient inoubliables!

    RépondreSupprimer
  12. .

    chaque pas chasse l'autre comme une danses perpétuelle. Mais la perpétuité n'est pas de ce monde. Elle ne se danse que dans les prisons. Alors peut être que dans ma geôle de verre, je vais danser seul jusqu'à la fin de mon temps. Un moon-walk perpétuel ...

    .

    RépondreSupprimer
  13. Vraiment super le lien vers le moon-walk.
    Par contre, toi, choisis plutôt de danser vers l'avant...

    RépondreSupprimer