Réverbère

8.10.17

Il s’étire jusqu’ici*
d’une aube à l’autre,

trompe-l’œil dans la perspective
sur un bâillement de paupières.

Il est l’ombre qui divise le ciel
en deux exils où se réverbèrent

nos lignes d’arythmie.

___
* Valérie B. sur https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10155699848993397&set=a.10150558154118397.396988.716748396&type=3&theater

Dans le même tiroir

NOUVEAU

Parution de « Les heures creusent » aux @EditionsDuCygne

Heureux de vous annoncer la parution de mon nouveau recueil aux éditions du Cygne : Les heures creusent . Si on le retourne, on peut lire :...